Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur notre site sans modifier les paramètres de cookies de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de ceux-ci.

Les métiers de la manufacture

LES MÉTIERS DE LA MANUFACTURE

LES MÉTIERS DE LA CHIMIE ET DES CUISSONS
- Préparation chimique - Laboratoire

Le laboratoire met au point la formulation des couleurs et des pâtes céramiques. Il assure la transformation des métaux précieux en vue de leur application céramique.
- Préparation des pâtes - Moulin
L’atelier de préparation des pâtes est chargé de la fabrication des pâtes de porcelaine après transformation des matières premières.
Il est responsable de l’approvisionnement et du stockage des matières.
- Cuisson - Fours
L’atelier des fours est chargé de la cuisson, au four à gaz, électrique ou à bois, de toutes les pièces céramiques de la Manufacture. Cette activité nécessite régulièrement une organisation en équipe.


LES MÉTIERS DE LA FABRICATION
- Sculpture-modelage de figures
L’atelier de sculpture-modelage de figures exécute les modèles en plâtre des sculptures, rééditions et contemporaines et restaure les modèles anciens.
- Sculpture-modelage de formes
L’atelier de sculpture-modelage de formes est chargé de réaliser les modèles en plâtre des pièces de service ou objets complexes, de révolution ou non, comprenant ou non des garnitures, et restaure les modèles anciens.
- Moulage-tournage en plâtre
L’atelier de moulage-tournage en plâtre réalise les modèles et les moules destinés à une édition en céramique, en les adaptant à chaque procédé de fabrication.
- Grand coulage
L’atelier de grand coulage réalise par coulage de pâte liquide dans des moules en plâtre, des pièces dont les formes sont principalement de révolution. Il les assemble et en assure la finition. Cette activité nécessite un travail en équipe lors de la réalisation d’œuvres de grande taille.
- Petit coulage
L’atelier de petit coulage réalise par coulage de pâte liquide dans des moules en plâtre, des pièces dont les formes ne sont pas de révolution. Il les assemblage et les retouche. Les manipulations de moules nécessitent fréquemment un travail en équipe.
- Moulage-reparage
L’atelier de moulage-reparage reproduit en différentes pâtes de porcelaine ou de grès les sculptures de la Manufacture, à l’aide d’un original en plâtre et d’une ronde de moules. Le reparage consiste à reprendre les différents détails de la sculpture pour les réaffirmer ou les sculpter à main levée.
- Tournage
L’atelier de tournage réalise à l’aide d’un tour des pièces de révolution à partir d’une balle de pâte en suivant deux étapes : l’ébauchage et le tournassage.
- Calibrage
L’atelier de tournage-calibrage façonne plats, assiettes, soucoupes et disques décoratifs à partir d’une pâte de porcelaine, en recourant à la méthode du calibrage sur bosse.
- Garnissage, découpage
L’atelier de garnissage-découpage façonne des anses, becs et boutons de préhension. Il intervient dans le découpage de pièces réalisées par l’atelier du calibrage. Il procède également à la retouche des vases facettés provenant de l’atelier du grand-coulage.
- Émaillage
L’atelier d’émaillage par trempage ou par insufflation, émaille les pièces dégourdies ou biscuitées. Il retouche les surfaces émaillées après séchage, et prépare les pièces à la cuisson. Il pratique les différentes techniques de pose de couvertes colorées (insufflation, au pochoir, au pinceau, à l’éponge) à partir des palettes de grand feu dont il dispose.
- Polissage de biscuits, polissage-décoration
L’atelier de polissage de biscuits intervient sur l’aspect des biscuits. Cette activité s’est diversifiée avec la production de créations contemporaines. L’atelier de polissage-décoration intervient en traitement de surface.
- Tri-polissage-ajustage
L’atelier de tri-polissage-ajustage trie les pièces et les classe en fonction de critères qualitatifs et de leur destination décorative. Il traite les défauts de surface et ajuste la finition d’éléments entre eux, en vue de leur montage.


LES MÉTIERS DE LA DÉCORATION
- Dessin d’épure
L’atelier de dessin d’épure réalise les dessins techniques de toutes les pièces dites de révolution pour les ateliers de tournage, calibrage, grand coulage et de moulage en plâtre.
- Pose de fonds
L’atelier de pose de fonds réalise la pose des couleurs de grand-feu et de petit-feu en aplats ou en effets de matière sur les pièces de réédition et de création.
- Gravure
L’atelier de gravure est chargé de la réalisation des décors gravés sur plaque de cuivre. Il réalise au préalable les dessins nécessaires à la gravure.
- Impression
L’imprimeur taille-douce est chargé des plaques d’impression de décors gravés, de la réalisation des pâtes d’impression (or, platine ou couleurs) et de l’impression pour transfert des décors sur céramique.
L’imprimeur chromo-lithographe (impression offset) imprime des décors (métaux précieux, couleurs de grand-feu et de petit-feu) à l’aide d’une presse de lithographie sur plaques.
- Pose de décors
L’artisan de pose de décors est chargé de la décoration à l’or, au platine ou plus rarement à
la couleur, des pièces émaillées (blanc, bleu ou fonds de couleurs) à l’aide de frises ou de jeux de fonds, selon le procédé du transfert. L’artisan de pose de décors chromo-lithographiques est chargé de la décoration des pièces émaillées à l’aide des techniques adaptées aux couleurs de petit-feu, de grand-feu et aux métaux précieux de Sèvres.
- Dessin
L’artisan chargé du dessin réalise à main levée les décors adaptés à la chromo-lithographie.
Il recourt en outre au dessin assisté par ordinateur.
- Peinture
L’atelier de peinture de petit-feu ou de grand-feu, exécute au pinceau tous types de décors, d’après modèle ou non. Il réalise à cet effet les palettes de couleurs adaptées à chaque cuisson.
- Dorure-filage
L’atelier de dorure-filage est chargé d’appliquer
à main levée des métaux précieux (or, or vert, platine) en filets, en aplats ou en reliefs, sous forme de décors.
- Brunissage
L’atelier de brunissage est chargé du rendu de brillance des métaux précieux posés sur les pièces céramiques, après cuisson. Il est amené à dessiner des motifs sur le métal précieux par la technique du brunissage à effets.
- Montage-ciselure
L’atelier de montage-ciselure est chargé de l’ornementation des œuvres par l’ajout de pièces en métaux, laiton et bronze, pour le montage et la ciselure.